Ne crache pas dans l'eau du puits, tu seras peut-être obligé d'en boire.   Ivan KRYLOV

La vie & l'oeuvre
Chronologie Le récit Pistes Textes

Le site
Ecrire à Francois bougeault  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

Les lecteurs

 50512 visiteurs

 1 visiteur en ligne


bouquins.gif

Histoire littéraire

Le XIXe siècle est marqué par des contradictions qui s'affrontent parfois dans la conscience d'un même individu. On y a le sentiment de vivre une époque de bouleversements sociaux, riche d'espoir en un progrès collectif (technique, économique, politique...). Mais les déceptions et l'ennui devant la platitude de la réalité quotidienne poussent les artistes et une partie du public à se tourner vers le passé historique ou individuel, l'idéal, la religion ou les tréfonds du psychisme. Cette quête des valeurs où l'individualité puisse trouver son épanouissement et ces inquiétudes sont perceptibles tout au long du siècle.
Philippe Van Goethem



L'Histoire est inventée au 19° siècle (la mise en perspective des chroniques des origines à nos jours), puis toutes les Histoires de tout et de rien, et bien sur pourquoi pas l'Histoire de la littérature. Et Bougeault et Demogeot en sont les inventeurs! Notons que c'etait commode: les bouquins ont été conservés dans les bibliothèques! El ils n'ont eu qu'à la calquer sur les Histoires qui fleurissaient à leur époque, celle de Henri Martin par exemple.

- Les histoires de la littérature du Moyen Âge au XXe siècle


*dom Rivet et ses confrères de la Congrégation des Bénédictins de Saint-Maur

Entreprise conçue au XVIIIe siècle, reprise à partir de 1814 par la IIIe classe de l’Institut de France, puis par l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, l'Histoire littéraire de la France compte aujourd’hui 42 tomes (dont les douze premiers sont dus aux Bénédictins). Cette collection, obéissant à un plan strictement chronologique, présente des notices sur la vie et les œuvres de tout auteur que la France puisse revendiquer, sans prise en compte de la critique littéraire ; on y trouve par ailleurs une présentation générale de chaque siècle en tête du ou des volumes qui lui sont consacrés.

*Jacques Claude DEMOGEOT

Histoire de la Littérature française depuis ses origines jusqu'en 1830 (1852)

*Alfred BOUGEAULT

Précis Historique Et Chronologique De La Littérature Francaise Depuis Ses Origines Jusqu'à Nos Jours (1876)

* Gustave Lanson

Histoire de la littérature française, Hachette, 1895

* René Doumic

Histoire de la littérature française, F. Delaplane, 1896
(37e édition en 1919; 470000 exemplaires vendus en 1920)

*RUNETIERE
Manuel de l'histoire de la littérature française (Delagrave, 1898)

* Louis Petit de Julleville

Histoire de la langue et de la littérature française, t. I-VIII, Armand Colin, 1896-1913

* Émile Abry, Charles Audic, Paul Crouzet

Histoire illustrée de la littérature française, précis méthodique, H. Didier, 1912
(nouvelle édition augmentée et mise à jour en 1926 ; 200e mille en 1928)

* Gustave Lanson

Histoire illustrée de la littérature française (le Moyen Age, du Moyen Age à la Renaissance, le XVIe siècle, le XVIIe siècle, le XVIIIe siècle, époque contemporaine), 2 t., Hachette, 1923

* Joseph Bédier et Paul Hazard (sous la direction de)

Histoire de la littérature française illustrée, 2 t., Larousse, 1923-1924

*VAN TIEGHEM PAUL
PRECIS D'HISTOIRE LITTERAIRE DE L'EUROPE DEPUIS LA
1925

*Calvet, Jean.
Manuel illustré d'histoire de la littérature française. 8e éd. Paris, J. de Gigord, 1934

* Albert Thibaudet

Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours, Stock, 1936

*Précis d'histoire littéraire. (Les Frères des Ecoles Chrétiennes (Montréal), 1941)

*ABRY, CROUZET, AUDIC : Histoire illustrée de la littérature française (Didier , 1942)

*BORNECQUE
La France et sa littérature, 2 tomes (Les Editions IAC ; Lyon, 1957)

* André Lagarde et Laurent Michard

Textes et littérature : les grands auteurs français du programme, 5 t., Bordas, 1948-1962
Le premier tome consacré au Moyen Âge paraît en 1948 ; les tomes suivants paraissent successivement en 1949 (XVIe siècle), 1951 (XVIIe siècle), 1953 (XVIIIe siècle), 1955 (XIXe siècle) et 1962 (XXe siècle); ils connaîtront tous de nombreuses rééditions revues et corrigées.


*CHASSANG (A.) et SENNINGER (Ch.)
Recueil de textes littéraires français
(Hachette , 1966)

* Claude Pichois (sous la direction de)

Littérature française, 16 volumes, Arthaud, 1968-1978 (nouvelle édition en 1990; rééditée sous forme révisée dans la collection "GF" depuis 1996).

* Pierre Abraham et Roland Desné (sous la direction de)

Manuel d'histoire littéraire de la France, 11 volumes, Editions sociales, 1965-1971 (réédité entre 1974 et 1980 avec un volume supplémentaire "1939-1970", puis nouvelle édition révisée en six volumes entre 1987 et 1989).
*DARCOS (Xavier)
Histoire de la littérature française (Hachette , 1992)

-Histoires par genre

* René Lalou

Les Étapes de la poésie française, « Que sais-je ? », P.U.F., 1943


Histoire littéraire et manuels scolaires

Il est difficile de saisir la perception qu'ont les écrivains de l'histoire littéraire «officielle». Lorsqu'ils l'évoquent, ils font moins référence à la discipline «histoire littéraire» et aux questions de méthode qu'elle soulève[i] qu'à une culture scolaire, un patrimoine historicisé et entretenu par l'institution. On sait d'ailleurs que l'histoire littéraire en tant que telle ne fera qu'une incursion limitée dans les programmes du secondaire, Lanson lui-même considérant que «chose d'enseignement supérieure, elle est, dans l'enseignement secondaire, un fléau»[ii]. La réforme de 1902 modifie les programmes et «l'histoire de la littérature depuis l'avènement de Louis XIII» (programme de 1880 pour la classe de rhétorique) cède la place à des «lectures et interrogations destinées à faire connaître les principaux écrivains français, du XVIIIe jusqu'à la fin du XIXe siècle» (classe de première, sections A, B, C). Pour qui veut se faire une idée de la «doxa» touchant l'histoire de la littérature française, la question est moins celle de la diffusion des méthodes de l'histoire littéraire au lycée que celle de l'historicisation des morceaux choisis qui servent de base à l'enseignement.

Pendant longtemps en effet, «les manuels de rhétorique et les morceaux choisis privilégient une perception synchronique, ou plutôt achronique, de la littérature». C'est, à partir des années 1830, que «la vogue des "tableaux de la littérature" contribue à donner une coloration historique aux productions littéraires» en même temps que «la littérature contemporaine, celle du Moyen Âge et de la Renaissance, suscitent un nouvel intérêt»[iii]. Cette historicisation est inscrite dans les programmes dès 1880[iv], mais jusqu'en 1910, les recueils de morceaux choisis ne dérogent pas à l'organisation en deux volumes, prose et vers, chacun des tomes étant précédé d'un tableau introductif chargé de donner quelques repères historiques[v]. C'est le cas en particulier dans les deux manuels les plus en usage auprès des lycéens des années 1880-1900: celui de F-L Marcou, qui souligne le «progrès» de la littérature à travers une série de tableaux chronologiques, siècle par siècle, et celui d'Albert Cahen qui, après un «tableau sommaire de l'histoire de la littérature française», classe les écrivains selon l'ordre chronologique des dates de naissance[vi]. Aux manuels de morceaux choisis s'ajoutent les «cours de littérature», constitués d'études sur les "classiques", comme les Etudes littéraires de Gustave Merlet ou le Cours de littérature à l'usage de divers examens de Félix Hémon, ouvrages qui tâchent tant bien que mal de concilier l'organisation en genres et l'axe chronologique.

Le découpage historique s'impose vraiment en 1910 avec la publication du recueil de Charles-Marc Des Granges: Morceaux choisis des auteurs français du Moyen Âge à nos jours (842-1900) préparés en vue de la lecture expliquée, qui sera réédité 43 fois avant d'être revu en 1948. Dans les années 1920, «avec Chevaillier et Audiat [Les Humanités françaises, 1926-1927], se développe l'habitude d'affecter un volume par siècle»:

L'évolution des notices et des paratextes montre, au moins jusqu'à Lagarde et Michard, une inclusion progressive, dans le corps même des manuels, des éléments d'histoire littéraire. Ce processus tend à faire de cette dernière ­– et tel était bien l'esprit des rédacteurs des Instructions au tournant du siècle – plus un horizon qu'une discipline autonome[vii].

La célèbre collection d'André Lagarde et Laurent Michard publiée par les éditions Bordas «à bien des égards peut apparaître comme l'achèvement [de cette] longue généalogie»[viii]; le premier tome consacré au Moyen Âge paraît en 1948; les tomes suivants paraissent successivement en 1949 (XVIe siècle), 1951 (XVIIe siècle), 1953 (XVIIIe siècle), 1955 (XIXe siècle) et 1962 (XXe siècle).

(Fabula.org)


Date de création : 31/10/2006 @ 22:01
Dernière modification : 01/11/2006 @ 14:05
Catégorie : Pistes
Page lue 569 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Les documents
Accessoires Lieux Références

Recherche





bouquins.gif

^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.5 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.23 seconde