L'histoire est mal faite, nous la recommençons.   VOLTAIRE

La vie & l'oeuvre
Chronologie Le récit Pistes Textes

Le site
Ecrire à Francois bougeault  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

Les lecteurs

 49990 visiteurs

 1 visiteur en ligne


bouquins.gif

repine ils ne lattendaient pas 1884.jpgArt russe fin 19°

L'Art russe dans la seconde moitié du XIXe siècle :
en quête d'identité

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, de nombreux artistes se détournent, totalement ou partiellement, des modèles Occidentaux enseignés dans les académies de Saint-Pétersbourg et de Moscou pour élaborer un art national.
Le retour aux sources slaves, entre mythe, histoire et art populaire mais aussi la prise en compte de la réalité sociale et politique contemporaine favorisent l'émergence d'un art et d'un style "russe". Les peintres, notamment Répine, Kramskoï, Savistsky, aussi bien que les photographes tels que Boldirev, Dmitriev, Mazourine adhèrent à ce mouvement.

Cette quête d'identité trouve son apogée dans le mouvement néo-russe qui touche l'ensemble des disciplines artistiques. Il s'exprime notamment dans deux centres de créations: à Abramtsevo, près de Moscou et à Talachkino, près de Smolensk. Cette recherche se prolonge durant les années 1905-1910 dans le courant néo-primitiviste aussi bien en peinture chez Gontcharova, Larionov, Malevitch qu'en sculpture sur bois chez Golubkina ou Konenkov. Tous ces artistes assurent et revendiquent la fécondité de l'héritage de la Russie ancienne et moderne dans la genèse des mouvements d'avant-garde.

La révolte des 14

En 1863, quatorze candidats refusent de participer au concours de fin d'étude de l'Académie de Saint- Pétersbourg. Ils s'opposent à l'enseignement classique qui limite les sujets picturaux aux thèmes mythologiques ou héroïques de l'histoire antique et religieuse. Ils veulent traiter des sujets russes contemporains.
Cette "Révolte des 14" ouvre la voie à un réalisme nouveau, en partie libéré du pittoresque sentimental et misérabiliste.

Musée d'Orsay 2005


Date de création : 15/10/2005 @ 22:01
Dernière modification : 15/10/2005 @ 22:03
Catégorie : Références
Page lue 505 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Les documents
Accessoires Lieux Références

Recherche





bouquins.gif

^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.5 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.47 seconde